Assises nationales sur l’éducation : Le document de base remis au gouvernement

0
574 vues

Les préparatifs pour la tenue prochaine des assises nationales sur l’éducation se poursuivent entre le gouvernement et ses partenaires sociaux. Ce lundi 30 août 2021, un comité de rédaction a officiellement remis au ministère de l’Éducation nationale, de l’alphabétisation et de la promotion des langues nationales (MENAPLN), le document qui servira de base à ces assises nationales.

C’est Mélégué Traoré, ancien ministre de l’Éducation qui a présidé le comité en charge de l’élaboration du document de base. Pour lui, le gouvernent a fait une œuvre pédagogique en demandant l’expertise de tout un chacun, car l’éducation est une affaire trop sérieuse pour être l’affaire d’un gouvernent ou du ministère. Il a ajouté que les membres du comité d’élaboration ont mis toutes leurs énergies pendant près de deux mois de travaux pour produire le document.

« Ce document, nous avons mis toutes nos ardeurs, nos expériences et nous aspirons à changer fondamentalement l’école burkinabè en une nouvelle école plus en phase avec nos réalités nationales et avec un monde en constance évolution », espère Mélégué Traoré.

Le bénéficiaire du projet a exprimé sa fierté pour le travail abattu et surtout la qualité du projet livré. Le ministre de l’Éducation nationale et de l’alphabétisation a, pour l’occasion, annoncé le point de départ des discussions pour les assises nationales. « À partir d’aujourd’hui nous sommes fin prêts pour commencer les discussions des assises régionales et nationales, et nous sommes engagés auprès du comité technique national pour que ce document soit mis à la disposition de tous les participants deux ou trois semaines avant. Une version numérique sera disponible pour ceux qui ne seront pas physiquement aux discussions », a indiqué Stanislas Ouaro, ministre en charge de l’éducation nationale.

En ce qui concerne les dates pour ces assises, le MENAPLN dit avoir introduit des rapports en conseil et attend une décision venant du conseil des ministres pour arrêter une date.

En rappel, les membres du comité de rédaction sont dissouts après la remise du document, mais le ministre Stanislas Ouaro les « exhorte humblement à rester à côté pour accompagner le processus jusqu’à la mise en œuvre finale des assises nationales ».

Mouni Ouédraogo

Minute.bf

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Votre nom