Attaque Solhan: Plus de 5000 enfants déplacés internes dénombrés

0

Le Conseil des ministres du 09 juin 2021 s’est tenu sous la présidence du Premier ministre Christophe Marie-Joseph Dabiré. Le ministre de la communication, porte-parole du gouvernement et des relations avec le Parlement, faisant le point du Conseil des ministres a indiqué, que suite à l’attaque de Solhan lors d’une tournée de visite des lieux du sinistre et des populations meurtries, la délégation gouvernementale a pu rencontrer les personnes déplacées du fait de l’attaque. 

« Sur le site des déplacés internes de Sebba, nous avons vu une importante population venue de Solhan après l’attaque terroriste qui a fait 132 morts », relate Ousséni Tamboura, ministre de la communication, porte-parole du gouvernement. Au total, dit-il, il y a 7 644 déplacés suite à cette attaque de Solhan.

Ces déplacés, à en croire le porte-parole du gouvernement, ont rejoint un camp de déplacés qui existait déjà à Sebba. Parmi ces personnes déplacées suite à l’attaque, ce qui attire l’attention, c’est le nombre d’enfants. En effet, Ousséni Tamboura a fait savoir que « parmi les 7 644 déplacés de Solhan, les structures de l’action sociale ont dénombré environ 5 415 enfants. Ils constituent en tout, 1052 ménages ». « C’est donc vous dire un peu l’ampleur de la situation », s’exclame Ousséni Tamboura. 

Aussi, il a indiqué que sur le site des déplacés, la délégation gouvernementale a eu un échange direct avec les personnes déplacées internes. « Nous les avons écoutés et nous leur avons livré le message du président du Faso et du gouvernement, un message de compassion et de solidarité », fait noter le ministre de la communication qui précise que suite aux échanges, « les populations ont demandé à retrouver une situation normale afin de regagner leur localité ». 

« Le gouvernement a pris l’engagement d’œuvrer à un retour à une situation normale afin de leur permettre de rentrer chez eux tout en leur rappelant que la sécurisation du territoire est un engagement collectif et que c’est ensemble que cela sera possible », a relevé pour conclure, Ousséni Tamboura. 

Hamadou Ouédraogo

Minute.bf

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Votre nom