Baccalauréat à Yako: « des génies » perturbent deux candidates

0
373 vues

Une candidate n’a pas pu composer lundi, son sujet de philosophie pour le baccalauréat à Yako, à cause de la présence de « génies ». Une autre candidate a pu le faire mais avec des énormes difficultés, a annoncé AIB.

Ce lundi matin, les candidats de la série D du lycée provincial de Yako (jury 375), ont passé l’épreuve de philosophie, à l’exception d’une candidate visiblement perturbée.

En effet, devant sa feuille de composition, l’interressée a indiqué ne pas pouvoir écrire, parce que  » trois génies » le lui interdiraient.

Mais une fois, en dehors de la salle, ces forces disparaissent et réapparaissent lorsqu’elle veut composer à nouveau.

Après plusieurs « tentatives » infructeuses, l’infortunée a été conduite au CMA de Yako pour des éventuels soins.

Une source pédagogique a confié à l’AIB que la candidate malheureuse pourra passer la session de remplacement, à condition de disposer d’un certificat médical motivant son abandon.

Dans le même jury, une autre candidate a aussi affirmé avoir été perturbée par ces forces invisibles.

Elle a dû composer seule dans la salle des professeurs, car pour son cas, c’est seulement en présence des autres candidats, que « les génies » se manifestent.
AIB

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Votre nom