Burkina: Arrestation de personnes voulant recruter 25 000 combattants

0

Les responsables de l’Union pour la Libération du Burkina Faso (ULBF) ont été interpellés par les services de sécurité, le mercredi 27 juillet 2021.

Selon le ministère de la sécurité, vingt-quatre heures après leur conférence de presse de l’Union pour la Libération du Burkina Faso, ses responsables ont été arrêtés.

Au cours de leur conférence les responsables de cette nouvelle structure « ont annoncé la naissance d’une union dont les objectifs, les moyens et les modes opératoires ont été révélés ».

Qu’est ce qui leur est reproché? Le ministère ne pipe mot. Certainement que dans les jours ou heures à venir des informations complémentaires seront disponibles.

La Rédaction

Minute.bf

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Votre nom