Burkina/BTP: Les acteurs du projet RIPAQUE réunis pour un bilan à mi-parcours

0

Le comité technique de suivi et de pilotage du projet de renforcement de l’insertion professionnelle par des apprentissages de qualité dans le secteur du BTP (RIPAQUE/BTP) a organisé un atelier réunissant ses membres, ce mercredi 16 septembre à Ouagadougou  pour la restitution d’une étude déjà   réalisée afin de mieux orienter les actions de formation du programme en fonction des besoins sur le terrain.

Cette activité s’inscrit dans le cadre du Programme d’appui à la Formation Professionnelle et à l’Apprentissage(PAFPA) et est fruit de la collaboration entre le Centre International de Formation de l’Organisation Internationale du Travail (CIFOIT) et le Conseil National du Patronat Burkinabè (CNPB) veut contribuer à l’amélioration de  l’Enseignement et la Formation Techniques et Professionnels (EFTP) dans le secteur du Bâtiment et des Travaux Publics (BTP) au Burkina. 

Selon Dr Issa Compaoré, secrétaire chargé des questions d’éducation, emploi et formation du CNP , c’est un  projet qui a pour objectif d’une part, de sensibiliser et former les jeunes dans le secteur du BTP et d’autre part, de promouvoir la collaboration entre le monde de la formation et le monde de l’entreprise en vue de combler le déficit en main d’œuvre qualifiée dans la ville de Ouagadougou et et ses périphéries.

Pour Dr Issa Compaoré, l’activité du jour a pour but de  faire le bilan de la mise en œuvre des activités du premier semestre du projet RIPAQUE et présenter les perspectives pour le second semestre.

Il précise par ailleurs, que dans  le cadre desdites  activités, il est prévu la mise en place d’un Comité technique et de Suivi du Projet (CTSP), cadre de concertation , d’orientation et de suivi  qui se réunit semestriellement et qui a pour rôle d’épauler l’équipe de mise en œuvre du projet pour l’atteinte de ses objectifs.

Pour rappel, le projet RIPAQUE est initié, supporté  techniquement et financièrement par l’union européenne et qui est mise en œuvre par le conseil national du patronat et le  centre international de formation de Turin qui est un centre du Bureau International du Travail (BIT).

Boureima Ouédraogo (Stagiaire)

Minute.bf

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Votre nom