Burkina/Education: Des enseignants musiciens veulent chanter pour le civisme et lutter contre le Covid-19

0

Le Bureau national des enseignants musiciens (BNEM) a tenu une conférence de presse ce 6 janvier 2020 à la salle de conférence du Ministère de l’Education Nationale, de l’Alphabétisation et de la promotion des langues nationales (MENA-PLN). L’objectif était de procéder au lancement officiel de la tournée d’animation et de sensibilisation sur le thème : « Civisme et citoyenneté dans un contexte de Covid-19 : quels comportements du jeune scolaire burkinabè? »

Entendez par enseignant musicien des enseignants de profession qui ont par ailleurs la musique également comme profession. « Résorber par la musique l’incivisme grandissant et juguler la propagation de la Covid-19 est le leitmotiv du Bureau National des Enseignants Musiciens (BNEM) », confie Alimata Thiombiano, présidente du bureau, à l’entame de cette conférence de presse.

Aussi, dit-elle, pour arriver à leur fin et afin de promouvoir la culture et le civisme en milieu scolaire, le BNEM s’est donné pour objectifs spécifiques de susciter le goût de l’art chez les élèves; cultiver en eux le goût du travail bien fait; sensibiliser les élèves à l’amour de la patrie; sensibiliser les scolaires à la nécessité de collaborer avec les Forces de défense et de sécurité pour l’éradication de l’insécurité sous toutes ses formes ; sensibiliser les élèves aux mesures barrières au Covid-19. 

À entendre les conférenciers, pour y parvenir, des spectacles, des prestations d’artistes, des Jeux de société et des messages de sensibilisation autour du thème: « Civisme et citoyenneté, dans un contexte de Covid-19 : quels comportements du jeune scolaire burkinabè ? » seront déroulés à travers une  caravane.  « Six régions seront concernées par la tournée de cette caravane. Ce sont le Centre, la Boucle du Mouhoun, le Centre-Est, le Centre-Ouest, le Plateau-Central et le Sud-ouest, et la tournée se déroulera sur une période de cinq (5) mois, soit de janvier à mai 2021 », a étayé Alimata Thiombiano. 

Pour le parrain Roger Ilboudo, « l’éducation est un tout si bien que quand des mesures sont prises au niveau national,  nous éducateurs, nous sommes aussi concernés quant à sa mise en œuvre parce que nous sommes des modèles ». C’est la raison pour laquelle, le parrain dit soutenir cette activité des enseignants musiciens. 

En rappel, le Bureau National des Enseignants Musiciens du Burkina (BNEM) est une association qui regroupe les artistes, musiciens du monde éducatif. « L’association reconnue depuis le 15 mai 2019 ambitionne apporter sa modeste contribution aux efforts de l’Etat dans la quête d’une éducation de qualité à tous les enfants burkinabè », a conclu Alimata Thiombiano.

Hamadou Ouédraogo

Minute.bf

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Votre nom