Burkina/Gouvernance: Des Unités pour recevoir les plaintes dans l’éducation et la santé

0

La Cérémonie de lancement officiel des activités des Unités de Service à la Clientèle (USC) a eu lieu ce 7 juillet 2020 au Lycée Bogodogo de Ouagadougou sous la présidence des ministres en charge de la santé et de l’éducation nationale.

« L’objectif de ces USC est de promouvoir la redevabilité et la participation citoyenne dans les secteurs sociaux que sont la santé et l’éducation » a lancé, d’entame, Stanislas Ouaro ministre de l’Education nationale de l’alphabétisation et de promotion des langues nationales à la cérémonie de lancement officiel des Unités de Service à la Clientèle . Pour lui, « Promouvoir la redevabilité et la participation citoyenne, c’est améliorer les services que l’Etat met en œuvre, à l’endroit des populations, à travers les Centres de Santé et de Promotion Sociale (CSPS) pour la santé et les établissements scolaires en ce qui concerne l’éducation ».

C’est la raison pour laquelle, a poursuivi Stanislas Ouaro, « la mise en œuvre de ces USC, permettra aux populations, à travers plusieurs outils de communication (appels téléphoniques, courriers physiques ou électroniques, et réseaux sociaux) de déposer leur plaintes ou leurs doléances au bon endroit et surtout d’avoir un retour ».

Les activités des Unités de Service à la Clientèle (USC) ont été lancés

Le coordonnateur du projet a exprimé toute sa satisfaction pour le lancement effectif de ce projet qui « vient de loin ». « Ce projet qui n’était qu’un rêve lors de sa création par arrêté en juin 2018 est effectif aujourd’hui, c’est donc le lieu pour moi de saluer l’engagement des premiers responsables des ministères de l’Education et de la Santé qui ont crû au projet », a-t-il dit avant de rappeler que le numéro vers ouvert pour joindre les USC c’est le 80001266

Pour conclure le ministre Stanislas Ouaro a indiqué que ces USC financées par la Banque mondiale à coût de millions de franc CFA, participera indéniablement à la « bonne gouvernance surtout dans les ministères sociaux comme la santé et l’éducation qui occupent 85% des effectifs de l’administration publique ».

Hamadou Ouédraogo
Minute.bf

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Votre nom