Burkina/Infrastructures : 90% des barrages en état de dégradation avancé (ministre de l’Eau)

0

Sur 1100 barrages existants au Burkina Faso, 40% sont en état de dégradation très avancé, 50% en état de dégradation avancé et seulement 10% sont en bon état, a relevé mercredi le ministre de l’Eau, Ousmane Nacro.

Aussi, selon le ministre Ousmane Nacro, « parmi ce millier de barrages, 900 présentent une moyenne d’âge de 30 ans et ce sont 451 barrages représentant environ 41% du parc qui se trouvent dans un état de dégradation plus ou moins avancé ».

Il faut rappeler que la maîtrise de l’eau est un défi permanent dans la zone sahélienne.

En 2003, la Direction générale des Ressources en Eau estimait à 1450 le nombre de barrages toutes dimensions confondues. La question de l’entretien et de la préservation de ces barrages se pose de plus en plus avec acquitté au regard des récentes dégradations de ces ouvrages hydrauliques au Burkina.

Minute.bf avec l’AIB

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Votre nom