Burkina : La gratuité des soins élargie aux personnes indigentes

0
Image d'illustration

Dans son Discours sur la Situation à la Nation (DNS) à l’hémicycle ce jeudi 20 mai, le premier ministre Christophe Marie Joseph Dabiré a fait le point des avancées de la politique gouvernementale en matière de santé.

Dans ce domaine de la santé, le premier ministre Christophe Marie Joseph Dabiré a indiqué que la politique sanitaire résultant du Plan national de Développement économique et social (PNDES) a renforcé la poursuite des actions emblématiques des engagements du président du Faso.

Ces actions concernent essentiellement la gratuité des soins pour les femmes et les enfants de moins de 5 ans qui a été élargie aux personnes indigentes. Cela devrait contribuer à réduire la « létalité due au paludisme chez les enfants de moins de 5 ans», pense-t-il.

En plus de cette gratuité des soins, la construction, l’équipement et la normalisation des structures sanitaires est l’une des actions menées. Ces actions ont permis de réduire le rayon moyen d’action théorique des formations sanitaires de 6,7 km en 2015 à 6,3 km en 2019.

La transformation des Centres Hospitalier Régionaux (CHR) en Centres Hospitaliers Universitaires (CHU) avec le renforcement de leur personnel par l’affectation de médecins spécialistes ainsi que la gratuité de la planification familiale qui a permis de renforcer l’accès des femmes à la contraception modernes, ont été les principales activités dans le cadre de la mise en œuvre de la politique sanitaire gouvernementale.

Minute.bf

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Votre nom