Burkina : Zephirin Diabré n’exclut pas la négociation avec les terroristes

3

Après Tenkodogo, le candidat de l’Union pour le Progrès et le Changement (UPC) a harangué la foule, les militants et sympathisants qui sont sortis nombreux pour le deuxième grand meeting du parti du Lion, à Fada N’Gourma, dans le Gulmu.

Zephirin Diabré a encore promis la formation des jeunes en entreprenariat et des crédits de financement pour leurs projets. Il a aussi promis, dans les six premiers mois après son accession au pouvoir, de créer une banque des femmes pour leur permettre de financer leurs activités rémunératrices de revenus.

Il a appelé les populations « à corriger les erreurs de 2015 » en votant l’UPC.

Pour la question sécuritaire, Zephirin Diabré n’exclut pas la négociation avec les terroristes. « Dans chaque guerre, il faut le dialogue. Qu’ils nous disent ce qu’ils veulent (…). Nous allons nous asseoir pour discuter. (…) », a confié Zephirin Diabré qui promet qu’aucun centimètre du territoire national ne sera cédé dans cette lutte.

Des détails à venir sur Minute.bf

3 COMMENTAIRES

  1. Humm ZEPH! Avec déjà tant de problèmes à l’interne au sein d’un parti, où ce genre de dialogue n’a pas marché, pourras-tu vraiment gérer tout un pays tel que le Burkina avec?

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Votre nom