Chambre des métiers de l’artisanat du Burkina: Germaine Compaoré prend officiellement les commandes

0

La cérémonie de passation de charge entre le bureau sortant et celui entrant de la troisième mandature de la chambre des métiers de l’artisanat a eu lieu ce vendredi 09 juillet 2021 à Ouagadougou. Cette cérémonie a été placée sous la présidence de Louise Anne GO, ministre déléguée chargée de l’Artisanat, auprès du Ministre de l’Industrie, du Commerce et de l’Artisanat.

Jacques Sedogo, après deux mandatures à la tête de la chambre des métiers de l’artisanat du Burkina Faso, passe les commandes à Germaine Compaoré pour la troisième mandature.

La ministre délégué auprès du ministre en charge du commerce a félicité l’équipe sortante qui a travaillé à la mise en place de la nouvelle et a encouragé la nouvelle à travailler à la promotion de l’artisanat. « Pour cette nouvelle équipe, notre souhait est de partir des acquis de l’équipe sortante tout en considérant leurs faiblesses afin de voir les actions qui peuvent être mises en œuvre pour faire la promotion de l’artisanat », conseille-t-elle.

Elle note qu’il y a des insuffisances qui peuvent être travaillées et améliorées pour aller de l’avant. Et pour cela, elle estime que la nouvelle équipe doit travailler, d’une part, avec le ministère en charge de l’artisanat qui doit les accompagner dans la mise en œuvre de ses activités et d’autre part, à pouvoir mobiliser les partenaires techniques et financiers.

Le présidium à la passation de charge

Louise Anne Go dit compter sur le bureau entrant pour rassembler tous les artisans du monde rural ainsi que urbain afin de pouvoir les accompagner.

Le président sortant Jacques Sedogo, affirme quitter la chambre des métiers de l’artisanat du Burkina Faso avec un sentiment de devoir accompli. « Aujourd’hui, nous avons une chambre des métiers fonctionnelle, nous avons pu assurer certaines missions en rapport avec la formation professionnelle, l’accès des artisans à la commande publique, l’organisation et la mise en place des registres de métiers », a t-il fait savoir.

Il reconnaît que tout n’est pas positif, et qu’il y a encore des défis à relever afin que l’institution puisse avoir de meilleures ressources financières pour accomplir ses missions et que les artisans puissent avoir les meilleurs services à travers l’institution.

Germaine Compaoré, nouvelle présidente de la chambre des métiers du Burkina

Aussi, a-t-il souhaité que la nouvelle équipe en place puisse continuer avec les sillons tracés au profit des acteurs de l’artisanat.

La nouvelle présidente Germaine Compaoré, quant à elle, a pris l’engagement de travailler avec toutes les couches sociales. « En tant qu’artisane, je n’appartiens plus à ma branche d’activité mais j’appartiens à l’ensemble des artisans du Burkina Faso. De ce fait, je m’engage à travailler avec tous les artisans », promet-elle.

Germaine Compaoré entend rencontrer tous les acteurs des différentes branches d’activités et s’imprégner des difficultés et des besoins, et de prendre en compte leurs conseils pour ainsi mener à bien sa mission à la tête de la structure.

Il faut noter que ce nouveau bureau est composé de 26 membres pour un mandat de 5 ans.

Mireille Sandrine Bado
Minute.bf

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Votre nom