Commande publique : Le CECAM outille des acteurs sur les principes de participation aux appels d’offres

1

Le Cabinet d’Expertise, de Consultation et d’Assistance en Marché public (CECAM Sarl) a organisé une formation au profit des entreprises exerçant dans le domaine du commerce et du marché public. Cette formation s’est déroulée du 17 au 19 juin 2021 à Ouagadougou et a connu la participation de 17 personnes qui ont été outillées sur les généralités des marchés publics pour pouvoir participer efficacement aux appels d’offres. La formation a été couronnée par une remise d’attestation aux différents participants.

L’objectif de la formation, à en croire le gérant du cabinet d’expertise, Abdoul Karim Ouédraogo, est en étroite ligne avec les missions de l’Autorité de Régulation de la Commande publique (ARCOP) qui est la structure mère de régulation de marché public au Burkina Faso. En effet, précise-t-il, l’ARCOP œuvre dans un dynamisme d’information, de sensibilisation et d’accompagnement des acteurs de la commande publique plus particulièrement les soumissionnaires. Ainsi, indique-t-il, le cabinet a initié cette formation en vue d’accompagner les acteurs pour que l’information et la sensibilisation dans le domaine du marché public puissent être efficaces.

« Au-delà des services au sein du cabinet, nous avons initié cette formation pour donner la chance aux soumissionnaires d’avoir aussi l’information, surtout avec la nouvelle réglementation sur la commande publique, il faut que ces derniers soient informés pour être efficaces au niveau national comme international », a soutenu M. Ouédraogo.

La formation a porté sur différents aspects en lien avec les critères de soumission aux appels d’offres et les principes de passation des marchés publics. « Nous avons abordé les généralités sur les marchés publics, car nous avons estimé qu’il est important que les entreprises concernées connaissent les bases des marchés publics avant de pouvoir soumissionner de façon efficace. Dans ce contexte-là, nous avons vu les généralités, les procédures et nous avons échangé sur les techniques de soumission parce que pour pouvoir soumissionner de façon efficace; ce sont des techniques qu’il faut connaître et il faut également connaître les dossiers d’appel d’offre à concurrence qui sont le support sur lequel les concurrences sont faites », a expliqué le formateur, Boureima Adama Ouédraogo, enseignant en droit des marchés publics et membre des formateurs de l’ARCOP.

Abdoul Karim Ouédraogo, gérant du Cabinet d’Expertise, de Consultation et d’Assistance en Marché public

Au cours de la formation, ajoute-t-il, les participants ont pu voir les différents dossiers standards nationaux d’acquisition en travaux, en fournitures et en équipements. « Nous avons terminé avec un module sur le règlement des différends », a-t-il laissé entendre, tout en rassurant qu’avec la formation, les participants devraient pouvoir participer efficacement aux différents appels d’offres parce qu’ils ont acquis les connaissances essentielles dans le domaine.

De l’appréciation des participants, la formation a été d’une grande utilité pour eux et devrait leur permettre de s’améliorer dans leur service. Pour Abdoulaye Ouédraogo, un des participants œuvrant dans le domaine du froid et la climatisation, la formation a été très bénéfique. « C’est ma première fois de faire une telle formation. Au cours de la formation, j’ai constaté que, déjà en tant que petite entreprise, nous pouvons postuler pour les marchés publics. C’est une formation très bénéfique. J’ai acquis vraiment beaucoup de choses comme les procédures de passation de marché, les instances qui s’occupent des litiges et bien d’autres notions. C’est un plus qui va nous permettre de mieux progresser dans notre domaine professionnel », a-t-il confié.

Pour information, le CECAM dispose de trois axes principaux d’activités que sont, en premier lieu, la formation ouverte au public et celle ciblée ou spécifiques sur demande des entreprises. Le deuxième axe concerne le conseil à travers l’accompagnement des entreprises qui ne maîtrisent pas le marché public. Le dernier élément, c’est l’assistance juridique et la gestion du contentieux.

En perspective, le cabinet compte organiser encore d’autres formations dans les prochains jours au regard de l’ampleur de la demande des acteurs dans plusieurs villes du pays.

Hervé KINDA

Minute.bf

1 COMMENTAIRE

  1. Félicitations à CECAM, je loue vraiment votre efficacité, votre dynamisme et votre engagement envers ce public assoiffé !encore félicitations et bon vent pour la suite !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Votre nom