Cyclisme féminin : Luc Arnaud Compaoré organise « le Coup de la victoire » en soutien à Roch Kaboré

0

Luc Arnaud Compaoré, 2e Secrétaire national (SN) des jeunes du Mouvement du Peuple pour le Progrès (MPP) a lancé la première édition de la Course cycliste féminine, le coup de la victoire. C’est accompagné de la patronne de la cérémonie, la ministre en charge de la femme, Laurence Ilboudo/Marshal, que ce dernier a donné le coup de pédales de cette course qui a vu la participation de plus d’une centaine de femmes ce samedi 26 septembre 2020 à l’arrondissement 6 de Ouagadougou.

Pour la première édition de la course cycliste féminine, coup de la victoire, « il n’y a pas eu match » comme on le dit souvent en sport. En effet, dès le coup d’envoi, le numéro 91, Clarisse Bilgo a pris la tête du peloton et c’est sans partage qu’elle a bouclé la course devant les 121 coureuses. Comme pour confirmer la suprématie de la première, la 2e est arrivée seulement après qu’elle a repris son souffle. Pour cette performance, Clarisse Bilgo a reçu des mains de la patronne de la cérémonie, une moto, un sac de maïs, un pagne et comme toutes les autres coureuses, un billet de 2 000 FCFA qu’une bonne volonté a bien voulu leur attribuer pour les encourager. 

La première de cette compétition gagne une moto et d’autres lots

La moto en main, la championne a remercié l’organisateur à qui elle a souhaité bon vent pour éventuellement des éditions à venir. 

A la question de savoir comment elle s’est préparée, Mme Bilgo a répondu : « je ne me suis pas préparée, je n’avais jamais participé auparavant à une course cycliste, j’ai seulement eu de la chance ».

Pour le promoteur de la compétition, Luc Arnaud Compaoré, ce fut un coup, mais un coup de maitre. « Cela a été une réussite totale, une réussite exceptionnelle au vu de la mobilisation d’abord et également au vu de la qualité de nos mamans et de nos dames qui ont couru », s’est exclamé le promoteur, se réjouissant également « des prix très énormes » qui ont sanctionné les efforts des coureuses. Pour atteindre une telle satisfaction, Luc Arnaud Compaoré a salué l’accompagnement de la ministre en charge de la femme, Laurence Marshal/Ilboudo.

Par ailleurs, la même satisfaction a été affichée par la ministre qui a félicité le promoteur et l’ensemble des participantes à la course cycliste féminine, le coup de la victoire. La ministre s’est surtout satisfaite de l’occasion qui a été donnée aux femmes « de faire du sport qui est un exercice important pour le corps humain aujourd’hui plus que jamais », de les réunir en toute convivialité et de leur permettre d’échanger.

« j’ai seulement eu de la chance…», s’exclame Mme Bilgo, première de cette compétition

Fort de cette satisfaction, la patronne a promis de grandes innovations pour les éditions à venir. Il s’agit précisément de passer par une première étape de présélection avant la course finale avec les femmes qui seront retenues. Pour cela, la patronne a invité les coureuses qui n’ont pas eu de prix à mieux s’entraîner pour l’édition prochaine.

Le Promoteur de la compétion a tenu à préciser que le sport se définit à travers la politique. Ainsi, par la présente édition, ce dernier veut à travers « le coup de la victoire, l’engagement de la gent féminine pour une victoire éclatante du président Roch Marc Christian Kaboré » et lui réaffirmer son « soutien indéfectible » pour « sans doute, remporter la victoire » aux élections à venir.

Franck Michaël KOLA

Minute.bf

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Votre nom