Cyclisme : Noufou Minougou remporte la 4e édition du Grand prix 14

0

Le boulevard Charles De Gaulle a abrité ce dimanche 14 février 2021 la 4e édition de la course cycliste Le Grand prix Tiemtoré Boukaré dit 14. Une compétition qui monte en puissance d’année en année où prennent part tous les clubs de cyclisme du Burkina Faso.

Les populations des quartiers environnants et principalement les amoureux de la petite reine ont pris d’assaut les abords de la célèbre Avenue Charles de Gaulle de Ouagadougou. La raison, ils voulaient être les témoins oculaires du combat par pédale entre les cyclistes pour remporter l’édition 2021 du grand prix 14.

Sur une distance de 132 km en circuit fermé, c’est Noufou Minoungou du club RCK qui a été le premier à franchir la ligne d’arrivée en 3h 22minutes 17 secondes. Abdoul Aziz Nikiema de l’USFA et Mathias Sorgho de l’AJCK respectivement 2e et 3e ferment le podium. La vitesse moyenne est de 39,153. « Je remercie mon président de club ainsi que le promoteur pour cette course. Je remercie également le Moogho Naaba Baongo qui nous a béni pour cette compétition; on a pu courir sans incident », s’est réjoui le vainqueur.

Noufou Minoungou du club RCK a été le premier à franchir la ligne d’arrivée en 3h 22minutes 17 secondes

Le public était au rendez-vous et l’évènement soldé sans incident. Le pari est gagné selon le promoteur El Hadj Tiemtoré Boukaré. « C’est une fierté pour moi. Grace à vous les journalistes, les sponsors et les opérateurs économiques, cette compétition a connu aujourd’hui une réussite. Je suis fier et je rends grâce à Dieu », soutient-il.

Le nouveau président de la Fédération burkinabè de Cyclisme, Amedé Béréwoudougou a suivi aussi cette course. Tout en saluant l’initiative, il souhaite sa pérennisation. « Je vais dire d’abord merci au grand parrain de ce grand prix, le Moogho Naaba, merci au Co-parrain Roch Kaboré, le président du Faso et au parrain le ministre des sports et loisirs. Tout ce que nous souhaitons est que ce grand prix dure pour longtemps possible », a-t-il souhaité.

« J’ai retrouvé un sport que j’ai suivi pendant très longtemps, J’ai constaté que l’engouement populaire est toujours le même. J’ai aussi constaté que c’est la première course mais la moyenne horaire est bonne et c’est vraiment avec une grande satisfaction que j’ai assisté à cette course du promoteur 14 », s’est affirmé de son côté le ministre des sports Dominique André NANA.

Cette course était réellement attendue par les passionnés du cyclisme et surtout les cyclistes eux-mêmes qui « souffraient » d’un manque de compétition digne après le report du Tour du Faso 2020.

Mouni Ouédraogo
Minute.bf

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Votre nom