Décès de Minata Guelwaré: Elle « aurait pu vivre encore » mais… (Communiqué CDP)

5

Dans un communiqué de presse parvenu à Minute.bf, le Congrès pour la Démocratie et le Progrès (CDP), explique que Aminata Guelwaré souffrait d’une longue maladie et pourrait même survivre mais « la surdité d’un système déshumanisé par le pouvoir du MPP et de ses alliés, lui a valu une fin tragique ».

« Aminata Guelwaré s’en est allée ce jour 03 octobre 2020, engagée et déterminée. Inculpée pour complicité dans le procès du putsch du 16 septembre 2016 et incarcérée à la Maison d’Arrêt et Correction de l’Armée (MACA), Aminata Guelwaré souffrait d’une longue maladie. Son avocat a demandé à plusieurs reprises la liberté provisoire pour soins, mais le juge n’a pas accédé à sa requête.

Le Congrès pour la Démocratie et le Progrès (CDP), déplore la perte de cette citoyenne engagée et déterminée dans la lutte pour le progrès et la justice sociale.

Le CDP présente ses condoléances les plus attristées à la famille, aux amis et aux connaissances de l’illustre disparue.

Aminata Guelwaré aurait pu vivre encore et faire avancer la lutte pour le progrès et la justice sociale. La surdité d’un système déshumanisé par le pouvoir du MPP et de ses alliés, lui a valu une fin tragique.

Le CDP condamne avec fermeté l’indifférence des autorités face au cas de Aminata Geulwaré et face au cas d’autres personnes dans la même situation.

Aminata Guelwaré, femme d’engagement et digne citoyenne combattante, malgré sa détermination dans sa lutte contre la maladie pour vivre, elle a été empêchée d’avoir un cadre humain et digne pour se soigner.

En attendant l’autopsie pour connaitre les causes réelles de ce décès, le CDP interpelle le Gouvernement à diligenter une enquête pour situer l’opinion nationale et internationale sur la situation dramatique de Aminata Guelwaré.

A Aminata Guelwaré, à toutes les militantes et à tous les militants des causes justes, reconnaissance, honneur, gratitude et espérance.

Ensemble nous vaincrons! »
Démocratie, Progrès, Justice.

Ouagadougou le 03 octobre 2020

Secrétariat à la Communication
Du Congrès pour la Démocratie et le Progrès

5 COMMENTAIRES

  1. Ne cherchez point des boucs émissaires, tirez-en des leçons pour vous-mêmes, car voilà jusqu’où mènent les conséquences de certaines témérités. Elle n’a été qu’un sacrifice de plus, pour cette cause absurde que vous tenez toujours à défendre à tort, au prix de votre survie et à ses dépens. Les mêmes causes produisent les mêmes effets, donc ll faut savoir où mettre les pieds, sinon sans la vie, rien d’autre ne vaut plus rien. Intransigeance et obsession oui! Mais dès lors que cela tend vers ce genre de danger, il faut savoir en évaluer les conséquences à temps, pour ne pas s’y exposer. Vous en portez à présent le poids, et il faut accepter de l’assumer

  2. Ne cherchez point des boucs émissaires, tirez-en des leçons pour vous-mêmes, car voilà jusqu’où mènent les conséquences de certaines témérités. Elle n’a été qu’un sacrifice de plus, pour cette cause absurde que vous tenez toujours à défendre à tort, au prix de votre survie et à ses dépens. Les mêmes causes produisent les mêmes effets, donc ll faut savoir où mettre les pieds, sinon sans la vie, rien d’autre ne vaut plus rien. Intransigeance et obsession oui! Mais dès lors que cela tend vers ce genre de danger, il faut savoir en évaluer les conséquences à temps, pour ne pas s’y exposer. Vous en portez à présent le poids, et il faut accepter de l’assumer

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Votre nom