Drôle de reboisement au Burkina: Koudpoko, et si on mettait toutes ces dépenses dans ton jus?

0

Je pense que ce sera la meilleure des idées de mettre tout cet argent qu’on dilapide par la fenêtre sous couvert du reboisement, dans ton délicieux jus. Au moins, on aura des gens bien lucides pour réfléchir sur l’avenir environnemental du pays.

Voilà un pays qu’on ne peut même pas comprendre. Il faut en tout cas une étude générationnelle pour mieux cerner certaines actions bien zoomées sous les projecteurs des journalistes qui ne font que subir passivement certaines errances improductives de ceux d’en haut. En tout cas, de ceux qui semblent donner l’exemple, mais qui n’en donnent jamais positivement.

Je m’explique. Voilà des gens qui se permettent de larguer des millions de plants dans la nature chaque année, à la même période d’août, et aller dormir à des dizaines, voire des centaines de kilomètres de ces plants, en attendant l’an prochain, à la même période, pour repartir planter. Moi-même je les respecte. On doit leur décerner la médaille d’or du CITO. L’ATB doit aussi concevoir un prix pour ça. Au passage, chapeau aux « reboiseurs » annuels.

Koudpoko, je ne vais pas être long ce matin. Je vais juste faire court, et aller rejoindre un cabaret. De toute façon, aucune action de sensibilisation n’a eu d’effet dans ce pays. Ne cherche donc pas à proposer une solution miracle. Il faut juste t’accrocher à la branche de l’arbre qui aura survécu (s’il y en a vraiment) pour observer les gens jouïr de leur liberté de planter d’autres arbres.

Pour terminer, je vais faire une seule proposition. Il faudra que les reboisement se fassent chaque deux ans. Comme cela, si on plante cette année, on utilise l’année qui suit pour aller, à la même période, donner un peu d’oxygène aux plants qui auront eu la chance de suffoquer dans la nature austère (parce que plus de 80% des plants meurent après par manque de protzction). Et l’année surprochaine, on viendra avec d’autres nouveaux plants.

Meme si vous n’avez pas pitié de l’argent que vous dépensez pour les cérémonies de reboisement, ayez au moins pitié de la nature que vous détruisez chaque année en prétendant vouloir la construire.

J’ai fini. Une calebasse. Ce samedi 7 juillet, il y a une journée de reboisement à Ziniaré. Donc, allons-y planter des arbres 🌳. J’oubliais. La nature de Ziniaré doit aussi avoir des plaies, pendant que celle des autres localités se cicatrise, en attendant le prochain passage anthropologique…

Koudpoko, ce n’est que du délire… C’est l’effet de ton jus 🤕

Le client de koudpoko ne fait que narrer les faits, comme il l’entend…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Votre nom