Réformes scolaires : 18 associations de scolaires annoncent 72h de grève

0

Le feuilleton entre le Ministère de l’Education nationale, de l’Alphabétisation et de la Promotion des Langues nationales (MENAPLN) et les élèves est loin d’être clos en ce qui concerne les reformes sur l’organisation du BAC et du BEPC. Dans une note adressée au ministre en charge de l’éducation nationale, 18 associations de scolaires à travers le territoire national, « annoncent un préavis de manifestation pour une durée de 72h à compter du jeudi 29 avril 2021 pour exiger l’annulation pure » desdites reformes.

« Malgré nos multiples interpellations et manifestations contre ce que nous avons convenu d’appeler forfaiture faite au système éducatif, vous avez persisté dans la mise en œuvre des mesures hasardeuses et inopportunes concernant les nouvelles réformes liées à l’organisation des examens du BAC et du BEPC », constatent les 18 associations de scolaires signataires de la note adressée à leur ministre de tutelle, Stanislas Ouaro, avant de regretter le maintien « des mesures portant suppression des examens blancs et suspension des activités socio-culturelles, sportives et de formation. »

Sur ce, les 18 organisations d’élèves ont décidé de se « coaliser en vue de mener des activités plus énergiques » pour la satisfaction de leurs revendications. 

Par « énergique », Madi Ouedraogo, le porte-parole de la coalition d’associations et ses camarades entendent organiser « une manifestation de 72H à compter du jeudi 29 avril au samedi 1er mai 2021. ».

Madi Ouedraogo va plus loin en évoquant l’éventualité  d’« une tacite reconduction si rien n’est fait allant dans le sens de l’annulation pure et simple de ces mesures. »

Sont signataires du présent préavis de manifestation, les associations suivantes : l’Association des Elèves du Secondaire de Ouagadougou (AESO); l’Association des Scolaires de Koudougou (ASK); l’Association des Scolaires de la Comoé (ASC); l’Association des Scolaires du Sourou (ASS); l’Association des Scolaires de Tenkodogo (AST); l’Association des Elèves du Secondaire de Garango (AESG); l’Association des Elèves du Bam (AEB); l’Association des Scolaires de Boussouma (ASB); l’Association des Scolaires de Ouargaye (ASO); l’Association des Scolaires de Poni (ASP); l’Association des Scolaires de Villy (ASV); l’Association des Scolaires de Nahouri (ASN); l’Association des Scolaires de Didyr (ASD); l’Association des Scolaires de Gorom (ASG) Bureau Communal des Elèves de Boulsa (BCEB); l’Association Taneyenema des Elèves du Gourma (ATEG); le Bureau Communal des Elèves de PA (BCEP); l’Association des Scolaires de Makongo (ASM).

Pour information, depuis l’annonce des reformes dans l’organisation des examens scolaires, les élèves ont organisé plusieurs mouvements de contestation à travers plusieurs parties du territoire national pour demander leur annulation. Ce préavis de grève des 18 associations scolaires vient comme une manière de durcir le ton face à leur ministre.

Minute.bf

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Votre nom