Education: Lancement des examens décalés des écoles Franco-arabes

0

Le ministre de l’Éducation nationale, de l’Alphabétisation et de la Promotion des Langues nationales, Stanislas Ouaro a procédé le mardi 23 juin 2020, au lancement des examens du Certificat d’Etude Primaire (CEP) Franco-Arabe et du Brevet d’Etude Premier Cycle (BEPC) Franco-Arabe à l’école Medersas Centrale de Ouagadougou. Il s’agissait pour le ministre Stanislas Ouaro d’apporter le soutien du ministère de l’éducation nationale à l’organisation des examens Franco-Arabes.

« Je suis venu comme à l’habitude apporter le soutien du ministère en charge de l’éducation nationale à l’organisation des activités des examens Franco-Arabes » a signifié d’entame Stanislas Ouaro, premier responsable de l’éducation nationale au Burkina. « Ce lancement des examens Franco-Arabes organisés par la communauté musulmane à la différence des autres années, concerne deux examens spécifiques.

« Il s’agit du CEP Franco-Arabe et du mBEPC Franco-Arabe avec le Baccalauréat Franco-Arabe prévu pour le 1er Juillet 2020 » a expliqué Stanislas Ouaro. Il a poursuivi et a fait comprendre que « ce décalage des examens Franco-Arabes a pour objectif de permettre aux élèves des écoles Franco-Arabes qui prennent part aux examens de l’école classique de pouvoir aussi y prendre part ».

Les examens Franco-Arabes ont été lancés par le ministre Stanislas Ouaro

Aussi, les responsables de l’organisation desdits examens disent être émus par la visite du ministre de l’éducation nationale. « Nous sommes satisfaits parce que les réformes entamés par le ministre de l’éducation nationale sont en train de prendre forme », s’est réjoui Amadou Sidibé, coordonnateur du projet d’appui à l’enseignement bilingue Franco-Arabe.

« Aujourd’hui ce n’est pas que la communauté musulmane mais l’ensemble des Fédérations des Associations Islamiques du Burkina qui organisent les examens. Cela montre que les communautés adhèrent aux réformes entamés par le ministère en charge de l’éducation et c’est de bonne guerre », fait noter Amadou Sidibé.

Les élèves des écoles Franco-arabes vont à la conquête de leurs diplômes d’étude…

Le ministre a ainsi procédé au lancement du CEP Franco-Arabe par l’ouverture du sujets de dictée et de rédaction et aussi au lancement du BEPC Franco-Arabe par l’ouverture du sujet de Coran.

Au total, plus de 8500 candidats prendront part aux épreuves du CEP Franco-Arabe et plus de 4000 candidats prendront part aux épreuves du BEPC Franco-Arabe.

À en croire les organisateurs, ces épreuves se déroulent sur toute l’étendue du territoire national.

Hamadou Ouédraogo
Minute.bf

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Votre nom