Éducation : « Le gouvernement entend poursuivre le dialogue avec les acteurs sociaux » (Rémi Dandjinou)

0

Le Compte rendu du conseil des ministres s’est tenu le 03 juin 2020 à la salle de conférence du Service d’Information du Gouvernement (SIG). Au titre du ministère de l’éducation, le point sur la reprise des cours a été fait en conseil des ministres par le Pr. Stanislas Ouaro, Ministre de l’Éducation nationale, de l’alphabétisation et de la Promotion des Langues nationales (MENAPLN).

« À l’heure actuelle, 1 158 537 masques ont déjà été livrés aux élèves et enseignants » a fait savoir Remis Fulgance Dandjinou, ministre de la communication, porte-parole du gouvernement. Par ailleurs, il a mentionné que tout est mis en œuvre pour que d’ici mi-juin les deux masques par personne soient livrés aux différents acteurs.

Le ministre Remis Fulgance Dandjinou a aussi indiqué que le gouvernement entend poursuivre le dialogue avec les acteurs sociaux afin de trouver des solutions pour l’achèvement de l’année scolaire dans de bonnes conditions. Pour rappel, le 29 mai dernier, au cours d’une rencontre entre les syndicats de l’éducation et leur ministre de tutelle, 4 syndicats ont claqué la porte pendant la rencontre parce qu’ils estimaient qu’il y a des préalables à résoudre avant toute reprise des cours. Ces syndicats ont exigé comme préalable la résolution de la question des salaires suspendus de leurs camarades. Il faut noter que plus de 700 travailleurs, en majorité de l’éducation, avaient vu leur salaire suspendus par le gouvernement.

Mais, 16 syndicats de l’éducation sont restés pour poursuivre les travaux afin  d’accompagner le gouvernement parce que, pour eux, il n’est pas question aujourd’hui de laisser les élèves subir les conséquences des querelles entre syndicats et gouvernement.

Intérrogé sur la question du niveau des élèves en classe intermédiaire qui n’ont pas terminé le deuxième trimestre de l’année scolaire 2019-2020, le ministre de la communication a laissé entendre que les « enseignants de ses élèves monteront en classe supérieure avec leurs élèves pour pouvoir gérer le problème ».

Hamadou Ouédraogo
Minute.bf

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Votre nom