Education: Pas de reprise des cours sans masque (Gouvernement)

0


Le ministre de la communication, porte -parole du gouvernement, Remis Dandjinou, face à la presse le 5 mai 2020 a fait le point sur le Conseil des ministres.

Parmi les points évoqués par le ministre, figurent les mesures prises pour la réouverture des cours et la situation sur le Covid-19 au Burkina notamment en ce qui concerne les cas importés
« Si le 11 mai tous les élèves n’ont pas leurs bavettes ou cache-nez, le gouvernement se donnera le droit de revoir la date de réouverture des classes » a indiqué le ministre de la communication . Au besoin,  » on attendra un ou deux jours si nécessaire avant d’ouvrir les classes ».

Pour le porte-parole du gouvernement, « il est essentiel que tous les élèves aient le masque pour la reprise des cours ». Justement en ce qui concerne le port de bavette obligatoire décrété par le gouvernement, le ministre a rappelé que dès les semaines prochaines, des contrôles seront menés sur toute l’étendue du territoire et « les éventuels contrevenants se verront sanctionnés d’une manière ou d’une autre » a prévenu le ministre porte-parole du gouvernement. Il s’agit « d’éviter une seconde vague de contamination avec l’allègement des mesures contre le coronavirus ».


En outre, en ce qui concerne l’augmentation de nouveaux cas de Covid-19 au Burkina ces derniers jours, le ministre a indiqué qu’il s’agit de Burkinabè venus de l’extérieur et mis en quarantaine « c’est suite à l’observation au cours de la quarantaine que les cas de covid-19 ont été décelés parmi ces Burkinabé » a affirmé le ministre de la communication.
Pour conclure ce compte rendu du conseil des ministres, Rémis Dandjinou a rassuré que la reprise de certaines activités ne remettra pas en cause les mesures d’accompagnements que l’État avaient initiées notamment la prise en charge des loyers dans les marchés, des factures d’eau et d’électricité mais aussi des mesures d’allègements fiscales des entreprises « 

Hamadou Ouedraogo
Minute. bf

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Votre nom