Élection FBF : Des supporters pro Amado Traoré constatent des irrégularités dans le processus déjà entamé

0

C’est une coalition de supporters locaux dénommée le Mouvement des Supporters pour le Soutien à Amado Traoré (M.S.S.A. T). Attendez par-là, des passionnés du ballon rond qui soutiennent le programme du candidat déclaré Amado Traoré. Avec la ferme conviction que leur mentor sera élu président de la FBF le 22 Aout prochain, le MSSAT veut d’abord s’assurer de la transparence du processus électoral déjà en cours. Dans ce processus, le mouvement voit déjà du flou et l’a fait savoir cet après-midi du Jeudi 18 Juin 2020 lors d’un point de Presse.

Face aux hommes de media, le Mouvement des Supporters pour le Soutien à Amado Traoré a d’abord rendu hommage à toutes les personnes qui œuvrent nuit et jour pour le développement du sport roi au pays des hommes intègres.

Ensuite, l’ordre du jour est déballé. Il s’agit ici pour les conférenciers du jour de décrier ce qu’ils qualifient d’irrégularités pendant cette période de renouvellement des présidents de districts et ligues régionales de football.

« A Tenkodogo, un club fantôme du nom de TFA a voté au nom des clubs de D3 au détriment de SIGRI FC qui avait été classé premier ; Certains sélectionneurs des équipes nationales s’érigent en membre d’équipe de campagnes pour certains candidats ; Certains membres du comité exécutif sortant battent compagne pour certains candidats ; le tribunal de la justice militaire est devenu un tribunal de football ; des clubs sont menacés de retrait d’affiliation s’ils ne votent pas pour d’autres », a déploré Justin OUEDRAGO, le SG de la coalition avant de marquer le désaccord total de son mouvement par rapport à ces manquements.

« Nous ne sommes pas d’accord pour que les moyens de l’Etat et de la fédération soient utilisés pour soutenir X ou Y. Nous voulons une élection libre et transparente parce que le processus déjà entamé présente des irrégularités », martèle-t-il.

Le MSSAT n’a pas fait que dénoncer. Justin OUEDRAOGO et ses camarades ont aussi fait des recommandations. Entre autres recommandations, ils exigent une publication de la liste des votants un mois avant le jour du vote, un débat télévisé entre les candidats, un mandatement du mouvement comme observateur pour suivre les élections.

Les conférenciers rappellent que les portes du mouvement restent ouvertes à toute personne qui veut y intégrer pour qu’ensemble ils puissent pousser le candidat Amado Traoré jusqu’à la victoire finale pour un lendemain meilleur du football Burkinabè.

Mouni Ouédraogo (collaborateur)
Minute.bf

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Votre nom