Est: Manifestation des populations de Namounou contre l’interdiction de circuler des engins à 2 et 3 roues

0

Les populations de la commune de Namounou, dans la région de l’Est ont protesté ce jeudi 10 juin 2021 contre la mesure d’interdiction de circulation des engins à deux et trois roues, a appris www.minute.bf de source locale. Cette manifestation intervient alors que la décision prise par le gouverneur le lundi 7 juin 2021 doit rentrer en vigueur ce jour 10 juin 2021.

Premier jour d’application de la mesure d’interdiction de circulation des engins à deux et trois roues dans certaines localités de la région de l’Est et protestation des populations. C’est du reste ce qui s’est passé à Namouna, selon une source locale à www.minute.bf.

« Les populations sont sorties manifester, barricader et brûler des voies avec des pneus », confie notre source qui précise que dans la colère, les manifestants sont par la suite allés à la mairie où ils y ont pratiquement « défoncé les portes de certains bâtiments ».

Pour cause, ces populations disent ne pas comprendre cette interdiction dans la mesure où « ils sont sous couvre-feu ». « La mesure est inappropriée et inadaptée » selon les manifestants, qui se demande comment le commissariat va délivrer les autorisations au grand nombre de détenteurs d’engins à deux ou à trois roues dans cette situation.

En outre, ces populations qui se disent « meurtries par la pauvreté, la misère depuis l’instauration du couvre-feu » précisent que c’est à travers leurs engins qu’ils arrivent à faire certaines activités « pour survivre dans cette crise économique imposée par l’insécurité ».

A ce titre, la source de minute.bf a fait savoir que « 80% les habitants de Namounou sont commerçants et cultivateurs », posant la question du déplacement et du transport des marchandises.

Parlant de commerce, à en croire notre informateur, le Nigeria, le Ghana, le Togo… fréquentent la ville de Namounou, qui est « un marché international où le F CFA, le dollar, l’Euro sont consommés ».

Au regard de tous ces éléments, les habitants de Namounou demandent la levée de l’interdiction de circulation avec les engins à deux ou trois roues. C’est ainsi qu’ils expliquent leur manifestation et la démarche vers la mairie qui est l’autorité la plus proche à partir de laquelle ils pouvaient se faire entendre.

Cependant, les manifestants n’ont pas pu voir le maire au regard de la tension qui régnait. Selon notre source, tout de même, ils ont pu toucher des conseillers afin que ces derniers transmettent leur message au maire pour que, lui à son tour, le fasse savoir à qui de droit (le gouverneur) afin qu’une solution soit trouvée à cette mesure.

En attendant, au moment où nous tracions ces lignes, notre informateur précisaient que les protestations avaient cessé même si les manifestants disent attendre de voir ce qui se passera sur le terrain dans la mise en œuvre de la mesure, qui, faut-il le rappeler entre en vigueur ce jour-même, avant d’aviser.

Pour information, la décision prise par le gouverneur de la région de l’Est couvre plusieurs autres localités dont Namounou.

Minute.bf

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Votre nom