« La CEDEAO est instrumentalisée par des puissances non africaines », Ministre malien des Affaires étrangères, Abdoulaye Diop

0
542 vues

Le ministre des Affaires étrangères du Mali, Abdoulaye Diop, a confié depuis Moscou où il a rencontré son homologue russe, que des puissances non africaines instrumentalisent les organisations régionales (CEDEAO et Union Africaine) contre son pays, le Mali.

« Le Mali n’a pas de problème avec la CEDEAO et l’Union africaine, mais ces organisations sont instrumentalisées par des puissances non africaines pour pouvoir régler des comptes politiques avec l’Etat malien qui a fait des choix qui ne conviennent pas à ces entités et je crois que c’est ça le problème », a-t-il dit.

Pour information, le chef de la diplomatie malienne, Abdoulaye Diop, s’est rendu à Moscou avec une délégation pour rencontrer son homologue russe, Sergueï Lavrov, qui a dénoncé la « mentalité coloniale » de Paris et de l’Europe au Mali. Le retrait militaire de la France du pays, en février dernier, s’était opéré dans un contexte sécuritaire dégradé et sur fond de tensions entre la France et la junte militaire au pouvoir, accusée par les Occidentaux d’avoir recours aux services du groupe militaire privé russe Wagner, considéré comme un bras armé du Kremlin. 

La délégation malienne se trouve en Russie jusqu’à ce samedi pour évoquer le partenariat entre les deux pays qui se renforce au fil des mois, dans les domaines économique et sécuritaire.

Minute.bf

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Votre nom