Luc Arnaud Compaoré: « Nous voulions faire sortir Kémi Séba afin qu’il quitte le pays »

3

Le mouvement de jeunes qui s’étaient déportés le samedi 21 décembre 2019, au domicile de Hervé Ouattara, supposé tuteur de Kémi Séba, (activiste) ayant tenu des « propos outrageant » à l’endroit du président Roch Kaboré à animé une conférence le 24 décembre 2019 à Ouagadougou. Ils disent vouloir apporter par là des explications à leur action.

« C’était mon devoir en tant que jeune patriote d’aller demander à quelqu’un qui a injurié le président Roch de quitter le pays », a indiqué Luc Arnaud Compaoré représentant d’un groupe de jeunes qui se dénomme  » regroupement de jeunes patriotes  » avant de préciser: « Nous ne répondions de personnes quand nous avons engagé notre grogne. La preuve, parmis nous, il y a des jeunes engagés politiquement et d’autres non ».

Pour le représentant de ces jeunes, il n’était pas question de vendaliser ni de casser ni de semer des troubles mais de demander à Hervé Ouattara de faire sortir Kémi Séba de son domicile pour qu’il quitte le pays.

Interrogé sur la légitimité de leur acte, la réponse de Luc Arnaud Compaoré ne s’est pas fait attendre: « Notre acte est légitime. Il était de notre devoir de faire quitter Kémi Séba de ce pays car il n’était pas question qu’un individu puisse venir tenir tranquillement de tels propos ». Il poursuit pour dire que malgré les tires de sommation que le sieur Hervé Ouattara a éffectués, ils sont restés stoïques. »Nous sommes restés devant le domicile de Hervé Ouattara de 22h jusqu’à 2h du matin, jusqu’à ce que Kémi Séba puisse être déposé à la gendarmerie de l’aéroport international de Ouagadougou », a martelé Luc Arnaud Compaoré.


Il a terminé son propos en disant que son mouvement va dorénavant jouer un rôle de veille pour endiguer les éventuels évenements qui tendent à salir l’image du président Roch Marc Christian Kaboré et partant, du Burkina.

Hamadou Ouedraogo
minute.bf

3 COMMENTAIRES

  1. EST-CE QUE MONSIEUR KEMI SEBA ÉTAIT À OUAGADOUGOU POUR DÉFENDRE OU POUR SES RAISONS
    PERSONNELLES QUI N’ONT RIEN À VOIR AVEC LES JEUNES DE OUAGADOUGOU ? NE TRPOUVEZ-VOUS
    PAS QUE VOS ACTIONS CONTRE KEMI SEBA ÉTAIENT PLUTÔT EXTRÊMES ? MERCI.

  2. Je n’approuve pas du tout le style de Kémi Séba, ce d’autant je désapprouve les actes de tous ceux qui s’autoproclament justiciers. La dérive n’est pas loiN.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Votre nom