Lutte anti-terrorisme: Le Mali se tourne vers les Russes, Paris inquiet

0

Selon des sources citées par JeuneAfrique, depuis début septembre, un contrat est prêt à être signé entre le Mali de Assimi Goita et une société militaire privée liée au groupe russe Wagner. Le document prévoit le déploiement de mercenaires dans le pays, en liaison avec l’armée malienne, et la protection de hautes personnalités.

A en croire plusieurs sources citées par l’agence Reuters, l’entreprise en lien avec le groupe Wagner serait payée 6 milliards de F CFA, soit environ 9,1 millions d’euros. L’une des sources de l’agence de presse américaine évoque l’arrivée de 1 000 mercenaires, quand d’autres indiquent des chiffres un peu plus bas

Jeune Afrique informe que depuis plusieurs mois, des envoyés du groupe Wagner se livraient à un intense lobbying auprès des autorités de la transition malienne, et en particulier de Sadio Camara, lequel s’était encore rendu en Russie en août dernier. Si Bamako a déjà signé en 2019 un accord de défense avec la Russie, ce contrat est en revanche le premier liant les autorités maliennes à une société militaire privée d’obédience russe.

Selon le journal, la France ne voit pas cet accord d’un bon œil. « Paris s’en est ému et fait tout pour faire échouer la signature du contrat, affirme Reuters. La France a même demandé à ses alliés américains de faire pression sur la junte malienne », peut-on lire dans les colonnes de JA.

Le Mali est confronté depuis 2012 à une insécurité grandissante menée par des Katiba terroristes. Si l’intervention de l’Armée française avait permis de stopper l’avancée des terroristes vers Bamako, le Mali est depuis lors embourbé dans une insécurité ambiante.

Minute.bf

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Votre nom