Lutte contre le Changement climatique : Les jeunes s’y mettent à travers une conférence nationale

0

La conférence nationale des jeunes sur le climat en partenariat avec la coordination nationale des jeunes pour l’environnement a tenu ce jeudi 30 septembre 2021 une conférence consultative à Ouagadougou sous la présidence du ministre de l’environnement de l’économie verte et le changement climatique Siméon Sawadogo, représenté par Thomas Nyampa son directeur de cabinet.  Il s’est agi d’un échange entre huit pays sur le thème« processus de révision des Contributions Nationales Déterminées (CDN) « quelle contribution de la jeunesse ouest-africaine pour une revue à la hausse des ambitions» ».

Initiée en 2015, c’est en 2016 que la conférence nationale des jeunes sur le climat a été officiellement reconnue.

« Cette conférence qui est une activité sous régionale vise à porter plus haut la contribution de la jeunesse ouest-africaine aussi bien au processus, mais aussi dans le processus de la structure de mise en œuvre des Contributions nationales déterminantes », a fait savoir Aboubacar Okana Lougué coordonnateur de la coordination nationale des jeunes pour l’environnement et le climat (CONAJEC).

Pour ce faire, explique-t-il, « il a été demandé à chaque pays  de pouvoir identifier ces capacités de contribution pour diminuer son emprunt du carbone. Les pays ont soumis leur première contribution en 2015 et selon les textes en vigueur il était question de réviser cela chaque cinq ans et la première révision se tient cette année vu l’impact important du changement climatique sur nos vies et les effets futurs ». « Cela a amené les politiques à donner de l’importance à cette initiative », poursuit le coordonnateur.

En outre, « à l’issue de cette conférence, des recommandations seront faites et seront portées au niveau national ainsi qu’à l’international », a-t-il ajouté

Par ailleurs, Thomas Nyampa a fait savoir qu’en ce qui concerne le Burkina Faso, «  des actions d’atténuation et des actions d’adaptation par rapport au changement climatique ont déjà été engagées ».

Pour terminer, faisant cas du comportement de l’homme sur l’environnement, Thomas Nyampa a lancé un appel à toute la population à prendre conscience à l’image de « ces jeunes qui ont organisé cette conférence pour lutter contre le changement climatique ».

Marie Eve Kinda (stagiaire)

Minute.bf

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Votre nom