Massacre des peulhs au Mali : L’UPC demande justice pour les victimes

0
379 vues
Image d'illustration

Le massacre des peulhs survenus le 23 mars dernier au Mali crée toujours des réactions à travers le monde. Au Burkina Faso, pays frontalier du Mali, le parti du Lion, l’Union pour le Progrès et le Changement (UPC) dit condamner « fermement » cette tuerie.

L’Union pour le Progrès et le Changement (UPC) dit avoir  appris « avec indignation le massacre de 160 villageois de la communauté peule d’Ogossagou par des milices de chasseurs », le samedi 23 mars 2019 au Mali.

Ainsi, tout en condamnant « fermement cette tuerie », le parti a présenté ses condoléances aux familles éplorées et au peuple malien, formulant aussi les vœux de prompt rétablissement aux blessés.

Le parti de Zéphirin Diabré a également souhaité qu’une « justice équitable et diligente soit rendue aux victimes » de cette tuerie.

« Cet épisode sanglant chez nos voisins nous fait revivre le triste souvenir du massacre de Yirgou en début janvier 2019. Aussi bien à Ogossagou qu’à Yirgou, des vies humaines ont été ôtées dans la folie de l’amalgame. Dans ces deux localités, justice doit être rendue, et les Etats doivent veiller à la sécurité des personnes et de leurs biens », conclut le communiqué signé par le 2e Vice-Président du parti, chargé des questions politiques, Adama SOSSO.

Par Armand Kinda

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Votre nom