Mines: ESSAKANE refuse de payer son carburant avec la SONABHY (Assemblée nationale)

1

La plénière portant restitution des travaux de la mission d’information parlementaire sur l’opérationnalisation des fonds miniers sur la problématique de l’emploi des nationaux dans les sociétés minières et l’effectivité du paiement de la contribution financière en matière d’eau des sociétés minières s’est tenue le 22 mai 2020 à l’Assemblée nationale Burkinabè. Le rapport provisoire de l’enquête des députés a, entre autres, révélé un refus de la société minière ESSAKANE de s’approvisionner en hydrocarbures à la Société Nationale Burkinabè d’Hydrocarbure (SONABHY) préférant s’approvisionner directement à l’extérieur.

Les résultats provisoires de la mission parlementaire sur l’opérationnalisation des fonds miniers sur la problématique de l’emploi des nationaux dans les sociétés minières et l’effectivité du paiement de la contribution financière en matière d’eau des sociétés minières ont relevé un quiproquos entre la société minière ESSAKANE SA et la SONABHY. « La société minière, au lieu de prendre les hydrocarbures nécéssaires pour son fonctionnement à la SONABHY conformément à la réglementation nationale en vigueur, les importe directement à l’extérieur en collaboration avec des sociétés comme Oryx et Vivo energy », a fait savoir le député Désiré Traoré rapporteur général de la mission.

La Commission a précisé que la mine s’étant plusieurs fois plainte auprès de la Société Nationale Burkinabè d’Hydrocabure sur la qualité de ses produits en hydrocarbures et les soucis de diligence dans les approvisionnement avait obtenu une dérogation en 2010 pour importer elle même les hydrocarbures dont elle avait besoin.

Mais à en croire la Commission, malgré le souhait exprimé par la SONABHY depuis 2017 d’y remédier, la société a rejeté les plans d’approvisionnement que lui a reproposés la SONABHY.

Le ministre des mines pas au courant

Le ministre des Mines, Oumarou Idani, interpellé sur la question a dit ne pas être au courant d’un problème particulier entre la SONABHY et ESSAKANE.

« Je ne suis pas au courant d’un problème entre ESSAKANE et la SONABHY » a-t-il dit avant de préciser:  » A mon avis d’ailleurs, c’est un problème commercial entre la SONABHY et ESSAKANE, mais nous allons également nous pencher là dessus pour voir ce qu’il en est ».

Les députés ont rappelé au ministre que toutes les mines s’approvisionnent en hydrocarbures depuis toujours avec la SONABHY sans pour autant se plaindre. Et aux représentants du peuple de dénoncer une concurrence déloyale de ESSAKANE vis-à-vis des autres mines « car celui-ci prend son carburant moins cher à l’étranger par rapport aux autres mines » ont-ils soutenu. Et au député Kassoum Traoré de renchérir en disant ne pas comprendre le refus de ESSAKANE à s’approvisionner à la SONABHY « pendant que même la société Nationale d’électricité du Burkina Faso qui est une société nationale le fait ».

Le ministre des mines, a pour conclure, promis de voir ce qu’il en est et de faire ce qui relève de son pouvoir pour réparer l’injustice s’il y en a.

Hamadou Ouédraogo
Minute. bf

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Votre nom