Niger/Mali : Les déclarations hasardeuses de Bazoum

0

« Il ne faut pas permettre que les militaires prennent le pouvoir parce qu’ils ont des déboires sur le front (…), que les colonels deviennent des ministres ou des chefs d’État. Qui va faire la guerre à leur place ? ». Ces propos sont du président de la République du Niger, Mohamed Bazoum, repris par le journal Jeune Afrique.

L’homme fort de Niamey tenait ces propos sur le perron de l’Élysée, gonflé à bloc par la présence du président français, Emmanuel Macron. Fier de voir que désormais le centre dispositif militaire français ne sera ni au Tchad, ni au Mali ; mais au Niger.

Au côté donc de Emmanuel Macron, Mohamed Bazoum a décoché des flèches à l’encontre des autorités maliennes. Ses voisins. L’homme le sait, le courant passe mal entre Bamako et Paris. Il sait aussi que ses déclarations peuvent lui attirer les bonnes grâces de l’Elysée.

Mais comme il fallait si attendre, ces déclarations sont vivement condamnées par le voisin malien dont les autorités de la Transition, le Colonel Assimi Goita en tête, ont pris le pouvoir par les armes. « Le ministre a tout d’abord fait part de l’étonnement du gouvernement malien face à de tels propos et a en conséquence élevé, au nom du gouvernement de la République du Mali, une vive protestation auprès du gouvernement de la République du Niger », a regretté, le ministère malien des Affaires étrangères.

Dans un contexte de lutte contre le terrorisme et dont la synergie d’actions entre les pays du sahel sont réclamée, Mohamed Bazoum devrait émettre des propos plus intelligentes. Ce froid diplomatique n’arrange pas les populations des deux pays qui vivent les mêmes dures réalités : les affres de l’insécurité.

A peine élu, le président nigérien devrait avoir une attitude collégiale avec ses pairs de la sous-région. Son prédécesseur, Mahamadou Issoufou en était un exemple.

Mohamed Bazoum devrait éviter ces déclarations hasardeuses qui ne font que le lit de l’ennemi.

La Rédaction

Minute.bf

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Votre nom