PACAO-BF : L’ANEREE remet des maquettes pédagogiques à 26 centres de formation

0

L’Agence nationale des Énergies renouvelables et de l’Efficacité énergétique (ANEREE) a procédé, ce lundi 1er mars 2021 à son siège à Ouagadougou, à la remise de matériels pédagogiques à 26 centres de formation intervenant dans le domaine du solaire. Ce geste, qui rentre dans le cadre du Programme d’Appui à la Compétitivité de l’Afrique de l’Ouest (PACAO-BF) de l’Union européenne (UE), vise à renforcer les capacités des apprenants des centres bénéficiaires.

Le PACAO est « un programme de l’UE pour les 15 pays de la CEDEAO plus la Mauritanie » qui intervient dans des secteurs innovants dont l’apiculture, le solaire et les huiliers au Burkina Faso, a expliqué Saydou Namanegué, le Chef de projet de l’Unité de Coordination du Projet (UCP), PACAO.

Ainsi, dans le secteur de l’énergie, avec l’UE et la Chambre de Commerce et d’Industrie du Burkina Faso (CCIBF) l’ANEREE recevait officiellement du matériels au profit des centres de formation de jeunes. Pour la concrétisation de la remise aux structures bénéficiaires, ce jour, M. Namanegué pour qui, cette cérémonie « répond à une transparence de la gestion de l’ANEREE », a félicité le Directeur général (DG) de ladite institution, Issouf Zoungrana.

Concrètement, ce sont « 100 maquettes didactiques neuves » d’un coût global de 58 millions que l’ANEREE a remis aux 26 centres sélectionnés à travers les 13 régions du Burkina Faso, dans le cadre dudit projet, à hauteur d’au moins 3 kits par structure. Rassemblées en kits de travaux pratiques, « ces maquettes accompagnées de documentation technique et pédagogique en français », sont destinées « aux formations pratiques dans le domaine du solaire », ainsi qu’à la formation au profit des formateurs sur l’utilisation et l’entretien de ces équipements, a laissé entendre le DG de l’ANEREE.

Saydou Namanegué(à droite), chef de UCP/PACAO remettant symboliquement un kit à l’un des bénéficiaires

Il s’agit, à travers cette remise de matériels, de « mieux renforcer les capacités des jeunes dans les différents centres » afin de mettre des « techniciens, des installateurs de qualité » pour accompagner le secteur du solaire, selon M. Zoungrana. Et ce, d’autant plus que ce dernier a révélé que le Burkina atteindra « 16 centrales solaires » d’ici à fin 2021. A ce titre d’ailleurs, à compter de cette année, le DG de l’ANEREE a annoncé que son institution entend former 5 000 techniciens par an, ce, pour les 5 années à venir.

Pour tout cela, Yacouba Ouattara, au nom des centres bénéficiaires a remercié les structures donatrices. Pour ce dernier, ces kits viendront renforcer les capacités d’accueil, de formation et d’installation de leurs apprenants pour qu’ils s’essayent dans l’auto-emploi de ces jeunes.

Pour information, le PACAO qui a commencé en 2020 s’étend jusqu’en février 2024.

Franck Michaël KOLA

Minute.bf

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Votre nom