Reboisement : L’ANEREE offre 1250 plants à des structures de l’administration publique et privée

0

L’Agence Nationale des Énergies Renouvelables et de l’Efficacité Énergétique (ANEREE), conformément au programme « 10 actions Canicules », a organisé une cérémonie de reboisement à l’Ecole Supérieure Polytechnique de la Jeunesse ( ESUP Jeunesse), ce vendredi 4 septembre 2020.

Après la première édition en 2019 qui fut un succès, la 2e édition des « 10 actions canicules » contribue à sensibiliser les populations à travers un certain nombre d’activités, avait expliqué Issouf Zoungrana, Directeur Général (DG) de l’ANEREE, au lancement des activités du programme, au cours duquel les dix actions canicules avaient été déclinées en cinq grandes activités majeures que sont : sensibiliser les consommateurs à l’efficacité énergétique (EE) ; organiser une compétition « Prix national de l’efficacité énergétique » ; produire et diffuser des capsules de sensibilisation avec des stars, personnalités publiques et des leaders d’opinion ; promouvoir l’accessibilité des kits solaires et des équipements à haute efficacité énergétique pour les ménages ;  participer à la campagne nationale de reforestation 2020. L’activité de ce matin marque ainsi la mise en œuvre de ce dernier point qui concerne la reforestation.

Une plantation symbolique d’arbre a été faite au cours de la cérémonie

« Les énergies renouvelables, premières garanties pour un décollage économique durable ». C’est la conviction de l’ANEREE. Pour matérialiser cette philosophie qui lui est chère, la Maison des énergies au Burkina a procédé à la remise de 1250 plants à diverses structures de l’administration privée et publique. Pour le Directeur général de cette structure verte, Issouf Zoungrana, cela pourrait permettre de créer de l’ombrage qui contribuera à la réduction de la consommation d’électricité d’une part, et d’autre part, de la préservation de l’environnement et du bien-être des populations.

Planter et surtout planter utile

Issouf Zoungrana, DG de l’ANEREE, explique que la cérémonie du jour a pour ambition, non seulement de contribuer aux efforts consentis par le gouvernement dans la préservation de l’environnement mais aussi dans une dynamique de sensibilisation à planter utile. « Oui, planter utile afin d’assurer non seulement la pérennité des plants mis en terre mais également, susciter le goût de la préservation et de la restauration des écosystèmes terrestres chez le citoyen burkinabè », a-t-il fait savoir.

En rappel, au cours de cette cérémonie, les organisateurs, avant de mettre en terre de façon symbolique quelques plantes, ont remis 250 plants à la SONABEL, 300 plants au ministère de l’énergie, 250 à la SONABHY, 300 plants à l’ANEREE, 50 plants à l’ESUP Jeunesse et 150 plants à EBER.

Le représentant du Ministre de l’énergie, le Dr Souleymane Konaté, présent à cette activité, a tenu à marquer le soutien du département de l’énergie à l’ANEREE. « La sensibilisation à l’efficacité énergétique est vraiment un pan important pour nous, et l’ANEREE a su très bien l’associer à la préservation de l’environnement. Nous ne pouvons que remercier cette jeune structure, qui en, à peine 02 ans de fonctionnement, se fait fortement remarquer par son dynamisme », a congratulé Souleymane Konaté.

Issouf Zoungrana a clos la cérémonie en invitant « chaque bénéficiaire à veiller au bon développement de ses plants afin de permettre pour les éditions à venir, de constater leur bonne évolution ».

Hamadou Ouédraogo
Minute.bf

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Votre nom