Réconciliation nationale : Le HCRUN s’engage à travailler avec Zeph

0

Le premier ministre Christophe Marie Joseph Dabiré a reçu en audience le président du haut conseil pour la réconciliation et l’unité nationale (HCRUN) ce mardi 12 janvier 2021 à Ouagadougou.

Reçu par le premier ministre Christophe Marie Joseph Dabiré, le président du haut conseil pour la réconciliation et l’unité nationale (HCRUN), Léandre Bassolé s’est dit satisfaite de la création d’un ministère dédié à la réconciliation nationale. « Les échanges ont porté sur la mission du HCRUN en rapport avec ce que nous avons vécu, les élections, la formation du nouveau gouvernement et ce que nous voyons tous apparaître comme un acte très fort que le président du Faso a posé à l’endroit de la réconciliation nationale et de la cohésion sociale ».

Le président Bassolé a également salué cette vision du chef de l’État qui montre qu’il est attaché à la réconciliation nationale et à la cohésion sociale en créant auprès de lui à la présidence, un ministère d’État spécifiquement dédié à la Réconciliation nationale.

Une photo de famille avec le premier Ministre

Pour Léandre Bassolé, le HCRUN étant une institution rattachée à la présidence du Faso, il sera amené à travailler avec cette nouvelle institution qui y est aussi rattachée afin de voir dans quelle mesure les missions peuvent se compléter.

« Le premier ministre a bien voulu nous informer sur la vision et les raisons qui ont amené le chef de l’État à procéder à la création du ministère d’État chargé de la réconciliation nationale et ce qui a conduit à porter son choix sur celui que vous connaissez pour la conduire », poursuit Léandre Bassolé.

Le président du HCRUN a confié, pour terminer, que son institution prépare son rapport annuel qui fera le bilan de ses activités.

Mireille Sandrine Bado
Minute.bf

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Votre nom