Sanmatenga: Ciblés par les terroristes, les hommes ont fui Dablo cette nuit

0
644 vues

Si rien n’est fait, Dablo, localité située à moins de 100 kilomètres de Kaya, la première région militaire, pourrait définitivement tomber sous la coupe des bandes armées.

Après le départ du détachement de Dablo, dans le Sanmatenga, région du Centre-Nord et suite à la destruction des biens des populations par des hommes armés hier 26 novembre 2021, tous les hommes ont quitté Dablo cette nuit. C’est dans des conditions extrêmement rudes que le départ s’est réalisé, selon les informations en possession de www.minute.bf

En effet, lors du passage des hommes armés le 26 Novembre, à l’exception de la volaille, tous les ruminants ont été emportés par les groupes armés qui ont paradé dans la ville en terrain conquis.

Dans la nuit du 26 au 27 Novembre, les hommes ont décidé d’affronter vent et marée pour quitter Dablo, leur localité natale, désormais presqu’aux mains des terroristes.

Divisés en deux groupes, ils ont parcouru des dizaines de kilomètres avant d’arriver à destination. Le premier groupe est allé à Namissiguima et l’autre groupe à Barsalogho aux environs de 5h du matin.

Si rien n’est fait, avec le départ du détachement militaire, Dablo pourrait définitivement tomber.

Lire aussi : Dablo : Le dernier convoi civil en charette a quitté la commune

www.minute.bf

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Votre nom