Sit-in du CISC: Autorisation non accordée par le maire

0

Le maire de Ouagadougou, Armand Beouindé n’a pas autorisé la tenue du sit-in du Collectif contre l’impunité et la stigmatisation des communautés (CISC) ce vendredi 10 janvier 2020. Dans son accusé de réception à la demande d’autorisation de l’organisation, le maire donne les motivations de son refus d’accorder l’autorisation de ce sit-in qui devait se tenir devant le palais de justice de Ouagadougou dans l’intention d’ « encourager la justice » à dire le droit sur l’affaire Yirgou qui a fait plusieurs morts dans des violences inter-communautaires.

« Il ne m’est pas possible d’accorder une suite favorable pour la tenue du sit-in devant le palais de justice, car cela engendrerait un mauvais fonctionnement de cette juridiction indépendante », a écrit le maire de Ouagadougou, Armand Beouindé dans son accusé de réception à la demande d’autorisation du collectif contre l’impunité et la stigmatisation des communautés (CISC) pour un sit-in le vendredi 10 janvier 2019 devant le palais de justice « pour encourager la justice ».

Ainsi, suite à cette note, le CISC a décidé de transformer son sit-in en une conférence de presse qui se tiendra vendredi 10 janvier 2020 à 10h à Ouagadougou pour donner les articulations des « actions futures » qui seront menées par cette organisation pour demander justice pour les victimes des tueries de début janvier 2019.

Minute.bf

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Votre nom