Education : Obligation d’inscrire les élèves déplacés dans les établissements scolaires

0
Image d'illustration

Le secrétaire général (SG) du Ministère de l’éducation nationale, de l’alphabétisation et de la Promotion des Langues nationales (MENAPLN) a adressé une lettre aux directeurs régionaux, aux chefs d’établissements et aux directeurs d’école avec pour objet « inscription/réinscription des enfants et des élèves déplacés internes ».

Dans cette lettre, Kalifa Traoré, Secrétaire général du MENAPLN a rappelé « l’obligation pour chaque acteur, à quel que niveau qu’il soit, de prendre les dispositions qui s’imposent pour l’inscription et la réinscription des enfants et des déplacés internes dans les établissements scolaires ».

Par ailleurs, il les invite à partager cette information avec la communauté éducative à travers les conseils de rentrée, les rencontres statutaires et extraordinaires tout au long de l’année scolaire.

Pour rappel,  la crise sécuritaire que connait le Burkina Faso depuis 2015 continue de d’impacter négativement le secteur de l’éducation. « En fin d’année scolaire et à la date du 28 mai 2021, le nombre des établissements fermés était de 2 244 affectant 304 564 élèves. A cela s’ajoute le nombre croissant des populations déplacées internes au nombre de 1 423 378 au 31 août 2021, dont 53% sont en âge scolaire », a détaillé Kalifa Traoré.

Lire aussi: Ramata Diallo : Une déplacée qui sacrifie son BEPC pour le BAC de son frère

Minute.bf

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Votre nom