Korsimoro : Le Tengsoaba de Raguitenga « maudit ses terres »

0

L’affaire de la cité moderne de Korsimoro continue de faire des gorges chaudes au sein de l’opinion. Aujourd’hui, la question de cette cité qui devrait être construite à Raguitenga, une localité de la commune de Korsimoro, dans le centre-nord du pays, a pris un nouveau tournant.

En effet, après plusieurs sorties médiatiques pour dénoncer les modalités de dédommagement des populations qui seront impactées par les travaux, les villageois de Raguitenga ont décidé de passer à une autre étape.

Lire aussi : Korsimoro: Vives tensions autour d’un projet de construction d’une cité

A Raguitenga, des populations ont encore manifesté ce lundi contre le projet de construction d’une cité moderne dans leur localité

Pour dire clairement les choses, « après maintes discussions avec les promoteurs du projet », selon nos informations, aucune conclusion n’a pu être favorable pour faciliter l’entame dudit projet. « A force de vouloir forcer les choses ou de tenir coûte que coûte le réaliser sans tenir compte des clauses préalables, le chef de terre de Raguitenga (le Tengsoaba) a maudit les terres » le lundi 19 juillet 2021, informe Moumouni Sawadogo, porte-parole de ces populations qui récusent le projet dans sa forme actuelle.

Le Tengsoaba de Raguitenga, à travers un rite où un sacrifice de poulet a été fait, a laissé les terres au jugement des ancêtres, des mânes et les fétiches des lieux et d’ailleurs. « Cela répond à toute personne qui va oser prendre une décision pour financer le projet ou pour soutenir sa réalisation sans que lui le Tengsoaba ne donne son avis favorable. Cela a été rendu public pour rappeler les uns et les autres sur sa position concernant le projet. », a indiqué Moumouni Sawadogo.

Lire aussi: Construction de la cité communale à Raguitenga: Des jeunes demandent la remise à plat des négociations

Minute.bf

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Votre nom