Reformes scolaires : Encore une chaude journée entre CRS et les élèves

0
C'était une chasse poursuite entre élèves manifestants et forces de sécurité

A Ouagadougou, les élèves sont encore sortis ce lundi 3 mai 2021 pour protester contre les reformes scolaires engagées par le ministère de l’Education nationale, de l’Alphabétisation et de la promotion des Langues nationales (MENAPLN). Ces réformes ne passent toujours pas du côté des élèves, malgré les explications données par les Ministres Stanislas Ouaro du MENAPLN et Alkassoum Maïga de l’Enseignement supérieurs au cours de leur conférence de presse conjointement organisée le 18 mars dernier. Ce lundi reste encore une chaude journée entre les élèves qui prolongent leurs manifestations de 72h contre les reformes engagées par le ministre de l’éducation.

Des tenues scolaires ont été abandonnées dans la fuite par certains élèves…

Chaussures et tenues scolaires abandonnées sur le goudron qui longe le Conseil économique et social (CES), le face-à-face entre les élèves manifestants et les forces de sécurité est loin d’être terminé.

En manifestation ce matin contre les reformes opérées dans l’organisation des examens du BEPC et du BAC, les élèves ont encore été dispersés par les forces de sécurité sur le goudron menant au Ministère de l’Education nationale, de l’Alphabétisation et de la Promotion des Langues nationales. Confinés au Lycée Philippe Zinda Kaboré, les manifestants sortent par moment pour lancer des projectiles (pierres) sur les agents de Compagnie républicaine de sécurité (CRS). Les alentours du MENAPLN sont quadrillés par les forces de sécurité dans l’optique d’empêcher les élèves d’accéder au ministère de l’éducation.

Ces manifestations se tiennent au moment où le ministre Stanislas Ouaro devrait rencontrer le Conseil économique et social dans le cadre de l’organisation prochaine des Assises nationales sur l’éducation.

Minute.bf

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Votre nom